LES COMÉDIENS

PIERRE BIANCO – GEORGES CLEMENCEAU

Il a fait ses débuts dans les années 60 au Théâtre des Célestins et continue encore aujourd’hui à servir le théâtre.

 

Il a interprété plus de cent rôles principaux du répertoire allant du théâtre classique au théâtre contemporain, tant en France qu’en Belgique comme DANDIN, FIGARO, NERON, HECTOR, MARAT, ALCESTE, DON CESAR de BAZAN, SGANARELLE, LEAR, HARPAGON.

 

De nombreux metteurs en scène lui ont fait confiance dont Roger PLANCHON, Raymond ROULEAU, Jean MEYER, André TAMIZ, Jean-Louis BARRAULT, Bruno CARLUCCI, Helfried FORON, Françoise SEIGNER, Gilles CHAVASSIEUX, Jean-Paul LUCET, Françoise MAIMOME.

 

Il a participé à une cinquantaine de téléfilms dont une bonne partie à Bruxelles (RTBF) et à France 3 « La Maîtresse du Président » de Jean-Pierre SINAPI. Il a également tourné dans "Un crime", de jacques DERAY avec Alain DELON, "Les Enfants du Marais" de Jean BECKER.

 

Pierre Bianco est aussi metteur en scène et a créé des pièces de OBALDIA, Yves NAVARRE., et surtout MOLIERE, COCTEAU, MONTHERLANT, BRECHT, MILLER, TCHEKOV …et surtout PINTER.

CLEMENT CORDERO – LOUIS/LOUISE

Membre pendant 7 ans de la troupe du Nombril du Monde, est un mordu de cinéma, mais c’est sur scène qu’il fera ses 1ères armes, sur les planches du café-théâtre. En 2015, avec Julien Bourières, il crée Cocotte Compagnie.

 

Après quelques apparitions dans des courts-métrages amateurs, un peu de mannequinat, et nombre d’enregistrements de voix en studio, c’est en 2006 que Clément découvre son nouveau terrain de jeu : la scène !

Depuis 2006, il a joué plus de 20 spectacles en près de 1000 représentations : Rien à voir avec le Titre, On fait les Contes, Si on allait au Ciné, Humour.doc, Tentative d’évasion, Wismo, Grand-peur et misère du IIIème Reich, le Chant des Baleines, Chair de poule, le Grand Isidore, le Songe d’une nuit d’été, les Vieux ou en attendant que les kiwis volent…

Il s’est formé à l’Ecole de Théâtre de Lyon, ce qui lui a permis de travailler le jeu, le chant, le pantomime, le masque, les marionnettes, l’improvisation, en étant formé notamment par Pierre Bianco.

plus d'infos sur clementcordero.com

MATHILDE CRIBIER - MARIE

 

Mathilde découvre le théâtre au collège grâce à sa professeure de français.


Au lycée, elle persévère dans sa passion à travers un baccalauréat spécialité art dramatique. C’est alors qu’elle joue dans La Cerisaie de Tchekhov, Le Roi Lear de Shakespeare et Lorsque cinq ans seront passés de Lorca. Elle se forme également à différentes disciplines théâtrales comme la commedia dell’arte, l’improvisation et le clown.

Après ces trois années intensives, elle quitte la scène pour se diriger vers des études de management de projets culturels mais continue sa pratique amateure.

Quelques années plus tard, fraichement arrivée à Lyon, Mathilde retrouve l’improvisation grâce au Festival Spontanéous sur lequel elle est embauchée par Et Compagnie en tant qu’assistante coordinatrice de 2011 à 2014.

C’est un coup de cœur artistique et humain immédiat. Bien décidée alors à apprendre la discipline, elle est admise dansles cours de Et Compagnie et c’est à cette période que Mathilde va être confortée dans son envie de faire du théâtre son métier.

C’est donc naturellement qu’elle intègre la compagnie professionnelle d'improvisation Kamélyon dans laquelle elle est improvisatrice et formatrice pendant deux ans.

Aujourd’hui, Mathilde poursuit son parcours d’improvisatrice et de formatrice à L’équipe Bis et son parcours de comédienne au sein de Cocotte Compagnie sur trois créations (Humour.doc, Chair de Poule et Le Grand Isidore de Julien Bourières et Clément Cordero).

En 2017, elle rejoint Art’Scenic pour Les précieuses ridicules et Les fourberies de Scapin de Molière puis Victor Rossi sur la pièce Comme des adultes.